GLOSSAIRE


GÉNÉRALITÉS


DÉFINITIONS 


* Le pouvoir calorifique du matériau

Le pouvoir calorique d'un matériau exprime la quantité de chaleur dégagée par un kg de matériau au cours de sa combustion complète.
Elle est généralement exprimée en mégajoules par kilogramme (MJ/kg).
Par convention, le PCI (Pouvoir Calorifique Inférieur) des panneaux est assimilé à celui du bois, soit 17 à 19 MJ/kg (4000 à 4600 kcal/kg) à 12% d'humidité.

La valeur de 18 MJ/kg est utilisée pour calculer le seuil du pouvoir calorifique surfacique, notamment dans les aménagements intérieurs des Immeubles de >Grande Hauteur (IGH) et les Etablissements Recevant du Public (ERP) dans le cadre de la réglementation incendie.
En réalité, le pouvoir calorifique des panneaux est légèrement inférieur à celui du bois, en particulier pour les panneaux ignifugés (14 à 16 MJ/kg).

* La réaction au feu du matériau

Elle définit le comportement d'un matériau mis en oeuvre qui, en présence d'une flamme ou d'une élévation de température, apporte ou non un aliment au foyer d'incendie et à sa propagation.
Définition de la norme EN13501-1: comportement d'un produit, qui dans des conditions spécifiées, alimente par sa propre décomposition un feu auquel il est exposé.

* Le résistance au feu de l'ouvrage

La résistance au feu exprime le temps pendant lequel un élément de construction (mur plancher, cloison, etc.), soumis à un incendie, conserve les caractéristiques suffisantes lui permettant d'assurer la fonction à laquelle il est destiné.

LES EUROCLASSES DE RÉACTION AU FEU

Le système des Euroclasses de réaction au feu distingue les produits de construction selon leurs applications : sols et les autres applications (murs, plafonds, supports de toitures).

Il est construit autour de trois niveaux de sollicitation thermique représentatifs de diverses phases de développement du feu.
Il s'agit, par ordre de sollicitation croissante, des niveaux suivants :

   ° Allumabilité vis-à-vis d'une petite flamme telle que celle d'une allumette ou d'un briquet.

   ° Inflammabilité et développement du feu sur un produit soumis à un objet isolé en feu tel qu'une corbeille à papier ou siège enflammé. Le développement du feu pouvant conduire à un embrasement généralisé (flash-over).

   ° Apport calorifique important correspondant à un feu pleinement développé dans la pièce.

ESSAI SBI - " Signle Burning Item" objet isolé en feu (NF EN 13823)

L'essai SBI met en évidence la contribution d'un matériau (hors revêtement de sol) au développement d'un feu dans un scénario simulant une combustion d'un objet isolé en feu dans le coin d'une pièce réalisée avec des pans d'éprouvettes de 0,5 m  x 1,50 m et 1 m x 1,50 m.

Selon  les résultats, il permet d'attribuer les classes B, C et D.

Lors de l'essai, l'éprouvette est attaquée pendant 21 minutes par un brûleur à gaz d'une puissance d'environ 30 kW et les caractéristiques suivantes sont mesurées :
    - Débit calorifique,
    - Opacité de la fumée,
    - Chutes de gouttes ou débris enflammés,
    - Propagation latérale du front de flamme.

CONTEXTE RÉGLEMENTAIRE FRANCAIS

L'arrêté du 21 novembre 2002 publié au Journal Officiel du 31 décembre 2002 met en application le système de classification européenne de réaction au feu des produits.

Ainsi, les classes A1 à F remplacent M0 à M4 dès lors que le marquage CE du produit concerné entre en vigueur. Cet arrêté de transposition définit des règles d'acceptabilité des classes européennes en réponse aux exigences de la réglementation française, lesquelles demeurent, dans un premier temps, exprimées en classement M.

Le tableau suivant fixe les classes des produits, déterminées selon la norme NF EN 13501-1 admissibles au regard des catégories M mentionnées dans les règlements de sécurité contre l'incendie pour les produits de construction autres que les sols.


tableau d'équivalence euroclasses classement M.jpg


Le tableau ci-dessous fixe les classes des produits, déterminées selon la norme NF EN 13501-1 admissibles au regard des catégories M mentionnées dans les règlements de sécurité contre l'incendie pour les produits de construction sols.


tableau d'équivalence euroclasses produit de construction sols


LA RÉGLEMENTATION INCENDIE - CLASSEMENT DES ÉTABLISSEMENTS

Principe de la réglementation incendie : la réglementation française vise essentiellement à assurer la protection des personnes.

Les grands principes tendent à :
* Limiter les risques d'éclosion et de développement du feu,
* Limiter la propagation de l'incendie,
* Évacuer les personnes en danger,
* Faciliter l'intervention des secours.

Les exigences réglementaires de sécurité contre l'incendie sont fonction de la destination de l'ouvrage : 
* Établissements recevant du public (ERP),
* Immeubles de grande hauteur (IGH),
* Bâtiments industriels et bureaux (Code du travail),
* Installations classées pour la protection de l'environnement (ICPE),
* Garages et parkings (type PS),
* Les bâtiments d'habitation qui font l'objet de l'arrêté du 31 janvier 1986 modifié (les mesures de sécurité augmentent en fonction de la hauteur, répartie en quatre familles).

Réglementation incendie - classement des établissement.jpg
Fibex

Fibex Chavelot
Copyright © 2019 Info Plus. Tous droits réservés.

Contactez-nous

Adresse

FIBEX
6, rue d'EPINAL
88150 CHAVELOT

Téléphone 03 29 39 61 10

Fax 03 29 39 61 11

Email contact@fibex.fr